Saint Laurent

Visite

Histoire


En cours de réalisation par nos historiens.

La chorale Sainte Cécile

Créée en 1905, la Chorale Sainte Cécile Saint Laurent de Bischheim chante la louange de Dieu et anime la Grand Messe de 9h30, certaines grandes Solennités, Fêtes, mariages et enterrements. 20 choristes se rejoignent pour les répétitions qui ont lieu à la Salle paroissiale du Foyer Saint Laurent le mardi à 20h15.

Chef de Chœur : Charles VOGT
Présidente : Léa SCHITTER
Vice-Président : Guillaume FRIESS
Bibliothécaire : Agathe KEITH
Secrétaire : Lauredana BOCCARDO
Trésorière : Véronique PIERSON
Organiste titulaire : Laurent UMBRICHT

Qui contacter ?
Chef de chœur : M. Charles Vogt - charlesvogt@hotmail.com - 06 71 58 36 56

Les amis de l'orgue Roethinger

L’orgue Roethinger de Bischheim est un instrument de très grande valeur connu dans toute l’Alsace et au-delà. Construit en 1932 dans le mouvement de la « Réforme alsacienne de l’orgue », on désirait à l’époque faire de l’orgue le rival de l’orchestre.

Les réalisations d’Erstein et de Bischheim restent les plus célèbres par le facteur d’orgue strasbourgeois Roethinger qui enseigna ensuite à de futurs noms célèbres : Kern, Mulheisen, Schwenkedel et Koenig.

L’originalité de cet instrument est de posséder un Fernwerk, un autre buffet éloigné, situé dans le transept droit de l’église et qui est maintenant appelé par tous l’orgue d’écho. Celui-ci est muni d’un jeu à percussion appelé « harpe céleste », espèce de carillons à lames qui sont commandés d’un des quatre claviers de la console de 1984 située à la Grande tribune de l’église. L’ancienne console est laissée en exposition dans le vestibule de l’église.

Un tel orgue si singulier nécessite des soins réguliers et une association est née de cette sollicitude. Riche de plus de 80 membres, elle est chargée de préserver et d’entretenir ce patrimoine universel. L’association, ouverte à tous, organise ainsi des concerts, des visites guidées destinées à faire connaître, reconnaître et surtout entendre l’orgue Roethinger mais aussi à récolter des fonds et subventions pour d’éventuelles futures interventions. La forêt des 3 000 tuyaux réclame un entretien régulier et attentif.

Programmation des concerts

Suivez la page Facebook !

Les cloches


Un ensemble campanaire remarquable

Comment faire en sorte de les entendre chacune ?

Conseil de fabrique

La Fabrique désigne, au sein d’une communauté catholique définie, un ensemble de décideurs (clercs et laïcs) nommés pour assurer la responsabilité de la collecte et de l’administration des fonds et revenus nécessaires à la construction puis à l’entretien des édifices religieux. Le conseil gère au quotidien le patrimoine immobilier et mobilier de la paroisse, ensemble de moyens affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

Régies par le Décret impérial du 30 décembre 1809 complété et modifié par le Décret du 18 mars 1992, les Fabriques sont reconnues par la République Française comme des Etablissements publics du culte, dotées par la personnalité juridique de droit public.

Dans les paroisses de plus de 5000 habitants, le conseil est composé de neuf membres. Les conseillers sont pris parmi les personnes majeures domiciliées dans la paroisse. Ils doivent être catholiques. La durée du mandat des conseillers est de six ans. Les membres restants (y compris les membres de droit) élisent pour 6 ans, au scrutin secret, les remplaçants. Les membres sortants peuvent être réélus. Le décret du 13 janvier 2001 complète l’article 8 du décret du 30 décembre 1809 : « mais nul ne pourra accomplir plus de trois mandats successifs. » En vertu de cette modification, le mandat d’un conseiller qui achève un troisième mandat ne peut donc plus être renouvelé.

Le conseil élit au scrutin secret un président, un secrétaire et un trésorier, qui ne peuvent être pris parmi les membres de droit. Ils sont renouvelés lors de la réunion du premier trimestre de chaque année civile ; ils peuvent être réélus.